Bio

Frédéric Allérat

Elisabeth Herbepin Aguirre

Oriol Martinez Codinachs


Pianiste, compositeur, arrangeur et chef de choeur, il se produit depuis plus de 20 ans sur la scène jazz Rhône-Alpes : festivals « Jazz à Vienne », « Jazz sur les places », « Crest Jazz Vocal », « La nuit de tous les jazz(s) » au Train Théâtre de Portes Les Valence et dans les clubs : Bémol 5, la Clef de Voûte, le Hot Club, Jazz Club Lyon Saint-Georges …

 

Titulaire du Capès en musicologie, il est diplômé du Conservatoire National de Région de LYON en solfège, harmonie, analyse, et écriture. En 1995, il obtient une médaille d’or à l’unanimité́ du jury en piano jazz dans la classe de Mario Stantchev et suit parallèlement l’enseignement d’Hervé Klopfenstein en direction d’orchestre au Conservatoire de Lausanne.

 

Il enseigne dans le département chanson de l’École Nationale de Musique de Villeurbanne depuis 2009, accompagne les cours de l’école de Jazz « VOIX SUR RHÔNE » et co-anime un stage chaque année dans le cadre de « CREST JAZZ VOCAL »

 

lI est co-fondateur de :

« Armenian jazz project » rencontre du Jazz, de la musique classique et du Folklore arménien avec Armen Paronikyan au vibraphone, Victoria Alex au chant et Yann Pheyphet à la contrebasse.

 

« Trio Angelika » Avec Jérôme Duvivier et Adèle Bracco. Ensemble, ils créent trois spectacles : « Merci Duke », « Angelika jazze en français », « Angelika re-jazze en français» et un album « Merci Duke » 2009.

 

« Filigree » trio jazz finaliste du concours de Crest Jazz Vocal 2017. Avec Clotilde Hardouin au chant et Pierre Jost à la contrebasse.

 

Il joue aussi dans :

« Lady swing quartet » jazz swing des années 30-40 avec Marie-Paule Coutens au chant, Emmanuel Bouts à la guitare et Paco Girerd à la contrebasse.

 

Il accompagne la chanteuse Mona avec qui il compose et arrange des chansons originales. Nouvel album en préparation.

 

Membre du duo « Les petits plaisirs » et « Les petits plaisirs œnologiques » de la Cie Peut-Être : chansons théâtralisées- Avec Olivier Desmaris au chant et à la mise en scène. Festival d’Avignon 2019.

 

Accompagnateur de la chanteuse violoncelliste Hélène Piris dans le spectacle « Ni ange ni choucroute »- EP sorti en 2012.

 



Chanteuse, auteure-compositrice d’origine espagnole, elle travaille les répertoires traditionnels issus de la péninsule ibérique et d’Amérique latine depuis ses débuts de musicienne.

 

Elle est titulaire d’une licence d’Ethnologie. Diplômée de l’École Nationale de Musique de Villeurbanne, elle obtient un D.E.M. de Musiques Traditionnelles Cubaines, puis au CEFEDEM de Lyon où elle passe un double D.E. en Musiques Actuelles Amplifiées et en Musiques Traditionnelles.

 

Elle a chanté dans le spectacle « Au temps de Shéhérazade » (musiques séfarades et orientales) Lauréat du tremplin J.M.F : tournées dans toute la France et en Corse.

 

Toujours dans le domaine des musiques traditionnelles, elle a fait partie du collectif « HABLA TAMBORES » (afro-cubain) pendant 10 ans (Auditorium Maurice Ravel de Lyon, Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon, Festival de jazz d’Altkirch, Festival Tempo Latino de Vic-Fezensac…) Album : « Lo que siento » en 2005.

 

En Jazz, elle se forme entre autres auprès de Laurence Saltiel et collabore avec Gérard Maimone pour la tournée « A foolish love » en tant que chanteuse et percussionniste. Album : « Rose is Vénomous ».

 

Elle crée en 2014 le quintet « Fado meu Fado » guitare classique, guitare portugaise, clarinette et piano et fait un voyage d’étude à Lisbonne. Puis elle fonde en 2015 le groupe « Blue Liz Station» (Bluegrass et Americana).

 

Lauréate du tremplin A Thou Bout d’Chant, en tant qu’auteur-compositeur-interprète, elle enregistre un album de chansons originales sous le nom de MONA : « Ultra Sensible » (diffusion sur France Inter). Nouvel album en préparation : « Hors du monde » sortie prévue fin 2020.

 

Elle enseigne le chant, l’écriture de chanson et la pratique de la scène à l’École Nationale de Musique de Villeurbanne.



Originaire de Barcelone, Oriol commence à jouer de la guitare dès l’adolescence. Interpelé par les musiques populaires et urbaines, il découvre le jazz et se forme de la main des musiciens installés dans sa ville natale. Ce sont ces rencontres qui lui font découvrir d'autres cultures musicales. En mêlant ses connaissances et expériences musicales du jazz et sa croissante passion pour les musiques sud-américaines, il se forme de façon autodidacte à partir des enregistrements et du contact direct avec les musiciens de la scène contemporaine.

 

Actuellement, il est guitariste et arrangeur de tango, vals et milonga dans les formations Matango et Cuarteto Entre Dos. Il joue également du guitarron (guitare baritone) dans le projet Roulotte 5 & Gaspar Pocai, du collectif Roulotte Tango. En 2019, il forme le trio de guitares Poto Pelao, avec lequel il explore les différents styles du folklore argentin.

 

Toujours interrogé par la chanson, il accompagne le chant dans des esthétiques telles que le jazz (Sugarcoat Jazz Trio), les musiques brésiliennes (Pingos da Chuva), le tango (guitariste accompagnateur de chanteurs argentins en tournée en Europe) le folklore argentin ou encore la chanson française (Hélène Piris).

 

Il s’installe finalement à Lyon en 2008 où il obtient le Diplôme d’Etat d’Enseignant de Guitare au CEFEDEM Rhône-Alpes et participe à de nombreux projets passant du jazz au tango. Il partage son activité artistique avec l'enseignement au Conservatoire de Villefranche-sur-Saône depuis 2011.